4.4K

La prison de Bastoy : une nouvelle version de la détention


Par : Frisky La prison de Bastoy : une nouvelle version de la détention

A l’opposé de la prison des Baumettes de Marseille, en Norvège non loin d’Oslo, la prison de Bastoy est une prison hors du commun. Propre et sans, les détenus vivent en semi-liberté et les surveillants n’y sont pas armés. Il s’agit d’une détention à image humain.

Les autorités norvégiennes en construisant la prison de Bastoy avaient pour ambition de repenser le système de la détention.
Pour eux, la prison c’est offrir une seconde chance aux prisonniers pour réintégrer la société en toute sérénité. Ils y apprennent le « vivre ensemble ».

Pour cela, le programme loin des cachots ou encore des trous des prisons du monde, la détention à Bastoy se fait à plein air. Ce qui de prime abord met le détenu en confiance, les barreaux suscitant la méfiance et plaçant le détenu dans une attitude défensive.

Les détenus de Bastoy « passent leurs journées à nettoyer les plages, travailler le bois, cultiver les potagers biologiques, pêcher ou élever des poules, moutons et vaches afin de subvenir aux besoins de l’ensemble des détenus ». Tout ceci dans un environnement stable sans stresse. Une vraie petite communauté de 115 détenus en plus des 70 surveillants. Les prisonniers sont vraiment suivis.

C’est en 1997 que les responsables de la pension ont décidé de rendre leur prison en un centre « écologiste et humaniste ». C’est méthode de détention est réalisable dans ce pays dans la mesure où le taux de criminalité est le plus bas d’Europe.

Partager
  • 1468
    partages