2.1K

Ahmad Jaabari, chef militaire du Hamas est mort ; explosion de violence


Par : Marcel Ahmad Jaabari, chef militaire du Hamas est mort ; explosion de violence

Nous le savons, alors que les autorités israéliennes se disaient prêts à l’escalade, le Hamas et les Jihadistes voulaient bien signer un accord de cessé le feu si Israël arrêtait ses attaques. Par la suite, une roquette a été lancée depuis l'Égypte dans le sud d’Israël. Israël avait prévenu son voisin qu’il n’allait pas rester sans rien faire et mis en place une opération appelée « pilier de défense ».

« Pilier de défense » consiste à bombarder, fragiliser et détruire les zones militarisées, les groupes armés terroristes du Hamas. C’est ainsi que lors d’un raid aérien, la voiture du chef militaire du Hamas a été bombardée. Ce dernier mourût à l’hôpital. L’armée israélienne ne s’est pas arrêtée là. Elle a continué les raids qui ont fait plus de 8 morts et plusieurs blessés. La fidélité des USA pour Israël n’a pas palie. Les USA ont réaffirmés leur soutien à Israël en l’exhortant à faire tout pour se défendre. Toutefois dans certaines limites à savoir viser uniquement les objectifs militaires et non les civiles. L’Egypte en signe de protestation a rappelé son ambassadeur

La mort du chef militaire palestinien a éveillé un sentiment général de vendetta. Les autorités palestiniennes ont affirmées qu’Israël a déchainé leur colère et qu’il le payera. Ainsi 55 roquettes ont été lancés vers Israël à partir de Gaza. Israël grâce à son anti-missile a pu en détourné 13.

Cette détermination d’Israël et le sentiment de vengeance de son voisin a donné lieu a des excès de violences qui apparait comme préoccupant. La Ligue arabe a demandé une réunion des ministres des affaires étrangères pour essayer d’y voir plus claire.

C’est définitif, la cohabitation pacifique entre les voisins est rompue.

Partager
  • 704
    partages