1.5K

Résolution ARMEE de la crise malienne


Par : Maya Résolution ARMEE de la crise malienne

Aujourd’hui dans l’affaire malienne l’adage selon lequel le dialogue serait l’arme des forts n’a plus un écho favorable. Il faut en finir, plus de tergiversation. l’option militaire se précise.

Les ministres de la défense de États de la CEDEAO vont se réunir demain a Abuja au Nigeria pour réfléchir sur le déploiement d’une force internationale pour libérer le nord du mali tenu depuis plusieurs mois maintenant entre les mains d’islamistes armés affiliés au groupe Al-Qaïda. Toutefois il y a des réticences.

L’Algérie ne trouve pas judicieux de recourir à la force armée eu égard aux antécédents du Mali. Une intervention armée pourrait aussi fragiliser la région qui a besoin de stabilité pour redorer son blason. Cet avis algérien est pertinent d’autant plus que l’intervention armée si elle échoue va entrainer l’aggravation de la crise dans toute la sous région par l’installation de miliciens armés dans d’autres régions à la recherche d’un abrit. La question est de savoir que veulent ces miliciens?

Ils ne semblent pas le savoir eux-mêmes vu qu’ils n’ont jamais dit et déterminés de manière claire et définitive leur intention. Ils ne font que gagner du temps. L’heure ne serait-il donc pas plutôt à l’action ?

Partager
  • 489
    partages